QUELQUES ECHOS

 

   SUR LE PROFESSEUR 

 

(2008 - 2018)

 

02/02/2008  Anaïs et Marina « lesjumellesartistes » - Paris (Email) : « tout simplement un grand merci pour tout ce que tu nous enseignes…c’est formidable de trouver enfin un professeur de chant généreux, ouvert,  humain, tout simplement. C’est rare…»

 

12/02/2008  Annie A - Paris (Email) : « Ma fille Christine est ravie des cours qu’elle prend avec vous. Je trouve qu’elle a déjà fait de gros progrès…Pour ma part… je suis de nouveau ok pour chanter. Je prendrais bien une série de cours avec vous …» 

 

21/11/2010 - Monique Jacob, ex maire-adjoint à la Culture 77 – 83 (Lettre) :  « … j’ai également eu la chance d’assister à son travail personnel, véritable face cachée  pour le public. C’était passionnant et cette approche du chant et de son enseignement mérite d’être connue car j’ai pu personnellement en constater les effets quasi immédiats…». 

 

21/01/2012 – Christopher K, peintre, chanteur, pianiste - Paris (Email) : « … suis ravi de voir que tu vas partager plus amplement ton savoir et ta grande intelligence musicale et vocale… Très content de lire ces témoignages que je plébiscite entièrement !». 

 

23/03/2012 – Brigitte B - Paris (par e-mail): « … stage très intéressant, … technique mais indispensable !... J'ai trouvé votre personnalité magnifique et vous avez su dès les premières minutes du stage, me transmettre cette énergie positive qui rayonne en vous. Vous savez faire partager votre passion en restant à l'écoute de votre élève. Vous êtes soucieuse de son bien-être et la communication s'établit spontanément. Vous expliquez de manière très concrète comment placer sa voix, en utilisant une technique vocale basée sur le bon positionnement du larynx et les sensations internes. C'est un travail de découverte de soi et de son propre corps qui m'a beaucoup impressionnée. Soyez certaine que j'ai été très heureuse de vous rencontrer, et je garde précieusement vos coordonnées pour un autre stage, si l'occasion se présentait. Avec tous mes remerciements et ma sincère amitié ! »

 

12/06/2012 - John W - Paris XVI (Stage du 02/06/2012): « mélomane et pèlerin des cultures … Le stage s’est déroulé d’une manière très intense et j’avais l’impression de m’élever avec ma respiration pour aborder la musique de façon nouvelle. Les techniques de respiration par le nez sont un grand atout en pratique sportive et dans la vie courante. J’ai apprécié le souci de trouver la juste langue, la musique appropriée, et le contexte culturel les plus adaptés au chanteur. Ceci est très important pour moi qui vit (donc chante) en traduction. J’ai eu l’impression d’un véritable décollage personnel. Je voudrais vous exprimer toute ma gratitude pour ce que vous partagez de manière généreuse, humaniste, passionnée et avec très grande intégrité. Avec toute mon amitié. » 

 

03/09/2012, Noelle B – Fouras (17), participante active au stage ROCHEFORT  (26 au 30 août 2012)  (par e-mail):  « ... J’ai beaucoup apprécié ce stage qui m’a fait beaucoup de bien. Je ne savais pas exactement en quoi consistait " le chant physiologique ", et j’ai été très agréablement surprise par mes découvertes lors de ces 3 matinées. Bien sûr je n’ai pas d’expérience du chant pour avoir un œil critique, mais moi qui suis dans un apprentissage très empirique et expérimental de la musique et du chant, j’ai reçu comme un cadeau cet enseignement qui représente une pierre de plus à l’édifice de ma quête musicale. Cela m’a donné envie de chanter encore et toujours… et je cherche de quelle façon continuer. J’ai beaucoup apprécié ta générosité, ton enthousiasme,  ta patience et surtout je me suis sentie à l'aise pour chanter devant le groupe ce qui est déjà une grande difficulté quand on n’a pas l’habitude. L’organisation du stage était bien car le fait de pouvoir venir " à la carte " m’a permis de participer au stage malgré mes contraintes personnelles. Cela dit, j’essaierai une prochaine fois d’être là à plein temps car c’était un peu frustrant d’avoir à  vous quitter chaque jour.  En bref, ce stage a été une belle aventure pour moi, et j’ai été très touchée de pouvoir partager ces moments avec toi. Qu’une chanteuse de ton talent veuille partager son expérience et ses connaissances, c’est une chance que je souhaite à tous ceux qui aiment chanter quelque soit leur niveau ou leur style. Aussi je te dis un grand merci et je te souhaite une bonne continuation, au plaisir de te revoir peut-être l’an prochain » 

 

12/09/2012, Alain K – PARIS VII élève du Professeur..., spécialiste de la voix, et de ses assistants depuis 7 années, participant actif au stage ROCHEFORT du 26 au 30 août 2012  (par e-mail):

« Voici mon heureux témoignage du stage du mois d'aout:

Bravo et merci pour ce stage de très haut niveau organisé avec passion ! Et merci à la pianiste Emmanuelle pour nous avoir accompagnés avec beaucoup de patience !

Le CHANT PHYSIOLOGIQUE est un véritable trésor vocal et aussi un secret de bien-être: cette méthode m'a permis d'obtenir une voix plus ronde, plus chaude, plus juste (vérifiée par un enregistrement, et par les autres élèves), mais aussi une meilleure énergie (je vois les effets dans le sport !), et un meilleur mental (effets visibles en entreprise pendant la semaine qui a suivie le stage)

Attention, aussi remarquable soit-elle, cette méthode suppose un travail journalier ! C'est bien une méthode de travail et non une baguette magique ou une pierre philosophale !!

Voici quelques événements marquant du stage:

●   Mercredi 29 Août, sur une rhino-pharyngite en phase terminale, un enrouement sur la voix parlée de Graziella est apparu par fatigue après les 6 h journalières  d'explications répétées sur le mécanisme physiologique et les modifications engendrées par les dysfonctionnements  d'une émission devenue pathologique : Graziella doit chanter doucement et nous montre (fait rarissime) comment elle retrouve sa voix via les exercices de chant physiologique. Les résultats sont superbes et étonnants: au rez de chaussée du conservatoire, j'entends très distinctement le chant de Graziella, provenant du … deuxième étage !! 

●    Mercredi 29 Août; je dois chanter devant Graziella et les élèves, l'air de Sarastro de la Flûte enchantée de Mozart (O Isis …) sans, puis avec le chant physiologique: le gain est évident: ma voix gagne en chaleur, en rondeur et en amplitude même si j'ai encore des progrès à faire. Et surtout, d'après les élèves, je suis plus dans mon sujet, comme si ce chant physiologique améliorait non seulement la voix mais aussi l'interprétation des airs d'opéra ou des Lieder.

● Jeudi 30 Août, durant le concert des élèves, une jeune débutante en chant de 17 ans délivre, sur une mélodie des sons délicieux, « fruités », moelleux grâce au chant physiologique. Et pourtant, le premier jour, sa voix était « voilée » !

●  Vendredi 31 Août, malgré cette laryngo pharyngite tenace, Graziella donne un concert mêlant mélodies et airs d'opéras dramatiques. Sans forcer l'émission, la voix superbe vibre, et l'interprétation est vécue en profondeur! .

… Bon au prochain stage, j'amène la partition du … « Grand Inquisiteur » pour le travailler de façon   physiologique » !

 

11/12/2012, Alain K – Paris – 20 octobre 2012 (par e-mail): « Dernières impressions : vibration osseuse accentuée… Synergie…. nez et ventre… voix plus large, plus profonde …. En concert à Notre Dame, j’ai pu tenir deux heures en compétition avec une basse profonde ukrainienne soliste à l’opéra bastille ; timbre plus rond et plus chaud, voix plus puissante grâce à cette couverture physiologique… j’ai de plus en plus envie de chanter les grands rôles de basse …. Il reste du travail à faire» !

 

18/01/2013, Alain K – Paris – stage PARIS 15/16 décembre 2012  (par e-mail) : « J’aime de plus en plus le Lied ! Surtout le Voyage d’hiver travaille le larynx et me prépare pour le requiem de Verdi.. le mi3 passe beaucoup mieux,… sans forcer… tessiture de la voix de plus en plus basse… j’ai chanté  en soliste un passage de la création de Haydn, accompagné à l’orgue en couvrant une église entière (sans micro bien sûr). On a trouvé que c’était splendide et que la voix était encore plus profonde qu’il y a un an… comme chez les Russes. C’est encourageant, mais entre nous, il y a encore des progrès à faire. … chant plus legato et étendue de la voix bien meilleurs»

 

29/09/2013, Alain K – Paris 4ème stage ROCHEFORT 26 au 30 août 2013  (par e-mail) : « Bravo pour le stage, chaque phrasé a été ciselé avec soin. J'ai chanté accompagné à l'orgue à Saint Séverin un extrait de la Création de Haydn, et une auditrice qui me connaissait bien, m'a demandé que je lui fournisse un enregistrement de mes airs tellement elle aimait ma voix. Donc il y a eu des progrès suite à ton stage très professionnel.  ... Des nouvelles portes se sont ouvertes ». 

 

11/11/2013, Alain K – Paris (par e-mail) : « J’ai senti l’ouverture d’une nouvelle porte au cours de mon dernier concert Ukrainien. Une fois la clôture réalisée, j’ai ressenti l’ouverture de la 7ème vertèbre dorsale, le glissement du son de haut en bas le long des cervicales et dorsales et même l’articulation se réaliser à partir de la 7ème dorsale. L’ouverture de la bouche se moule naturellement en fonction de la voyelle. J’ai eu l’impression d’une grande amplitude de voix et d’harmoniques conjuguées au timbre, et d’un mixage  entre ondes de tête et de poitrine, et de grande aisance. En bref : Clôture + 7° dorsale = MC² !!!!!».

 

05/01/2014, John W  -  Vancouver - stage Paris 14/15 décembre 2013 (par email):   «J'ai enormement apprecié le stage, ainsi que la participation avec Sarah.» 

 

13/02/2014, Sarah Fahy, auteur compositeur interprète, pianiste, professeur – PARIS 15ème – stage PARIS 14/15 décembre 2013  (par e-mail) : « Le stage que j'ai fait avec toi a eu bien évidemment un impact positif. Je t'en remercie grandement »

 

15/03/2014, production Allo Floride – Stage des 8-9/12/2014 - (par Email) : « Clara a trouvé le stage super ».

 

23/04/2014, Alain K – PARIS VII (par e-mail) : « Merci … pour ce cours…j'ai eu de très belles sensations en retravaillant chez moi !».

 

14/02/2015, Luise F. PARIS XI (par e-mail) : « J'ai mis longtemps à écrire ce commentaire car il est si difficile à  décrire ce qu'on ressent quand on apprend le chant.

Je peux dire en tout cas que les cours de Graziella m'ont transformée, m'ont fait comprendre une technique, m'ont fait apprendre à écouter et à entendre, m'ont aussi appris à être humble et de ne pas avoir peur de faire des grimaces.

C'est un chemin lent et long, certes, mais je suis persuadée que sa façon à nous apprendre et la seule 'saine' – et Graziella est la preuve bien vivante de cette méthode nommé chant physiologique.

Elle n'hésite pas à nous montrer pendant un cours comment on peut si facilement mal faire et les conséquences qui en résultent.

J'ai chanté pendant 15 ans dans une chorale d'église et 2 ans avec un prof de chant 'jazz' pour me rendre compte en arrivant chez Graziella que je ne savais pas chanter. Ce n'est peut-être pas flatteur à entendre, mais c'est aussi le début de l'apprentissage du chant. 

Enfin ses cours sont beaucoup plus : des histoires, des fous rires, des bâillements, tant de bâillements – et puis j'en sors à chaque fois tellement détendue et avec un sourire sur mes lèvres ce sont des cours de bien être ».

 

15/04/2015, Fatou D. – Paris XI (par SMS) : « je suis ravie de t’avoir rencontrée et d’avoir reçu ces deux heures d’enseignement. Je me suis sentie comprise et respectée dans mon désir d’accomplissement. D’autre part, ta méthode me permet d’envisager le chant d’une autre façon… plus naturelle et basée sur un socle solide… à construire avec plaisir avec toi, … Je te remercie pour ton écoute, ton professionnalisme et ton aide déjà précieuse »

 

20/04/2015, Fatou - Paris (par e-mail) « Avant tout, je te remercie chaleureusement pour ces heures de cours très enrichissantes samedi. Je réalise ce soir ... que grâce à toi et ton enseignement du chant physiologique, j'envisage aujourd'hui le chant de façon plus sereine et posée. Je crois en ce que tu m'enseignes et la façon dont tu le fais me tranquillise. M'inspire l'envie de travailler et d'être patiente ... C'est un bon signal, je pense ».

 

27/07/2015, Lolita F. –  Rochefort 17  « Chaque fois on est noyé. Plus je force ma respiration, plus j’ai du mal à chanter ! On me dit que je suis mezzo, ensuite que je suis soprano. Ça manque de bons pédagogues. Le fait de savoir transmettre aussi des connaissances comme ça sur le corps, là, l’intérêt, c’est d’aller au fond des choses… On dirait que les sons passent entre la peau et les os. Cela fait des petites vibrations » 

 

28/07/2015, Lolita F. –  Rochefort 17 : « Ce ne sont que des micros mouvements alors qu’on a l’habitude de forcer pour chanter…»     

28/07/2015, Marie-Céline H., professeur de musique – Rochefort 17:  « J’ai réussi à passer sur les craquelures  »

 

29/07/2015, Lolita F. –  Rochefort 17   « Je baille tout le temps maintenant !» Concernant Marie-Céline « Cà a changé ! Ça se diffuse davantage dans la salle »  
 

29/07/2015, Marie-Céline H. –  Rochefort 17 : « J’ai eu l’impression qu’il y a plus d’harmoniques  »

 

30/07/2015, Lolita F. –  Rochefort 17  Concernant Marie-Céline (Fauré) « C’est agréable au point de vue sonorité ! La voix est sortie»

 

30/07/2015, Marie-Céline H. –  Rochefort 17 : « C’est facile ! »

 

30/07/2015, Bénédicte O., pianiste – Rochefort 17 : Concernant Lolita (Didon) « C’est mieux »

 

30/07/2015, Lolita F. –  Rochefort 17  Concernant Didon en reprenant avec son ancienne technique  « Là, je manque de souffle ! »

 

30/07/2015, Lolita F. –  Rochefort 17 :  « Surtout j’ai compris parce que tu es rentrée dans le détail du fonctionnement et l’anatomie et cela m’a permis de bien visualiser… le morceau (Didon) je l’avais déjà chanté. En essayant d’appliquer au maximum ce que tu m’as dit, je sens la différence, c’est flagrant »
 

30/07/2015, Marie-Céline H. –  Rochefort 17 : Concernant Fauré « En tout cas, c’est plus facile ! »

 

30/07/2015, Lolita F. –  Rochefort 17  Concernant Marie-Céline (Fauré) « Je l’ai entendue ce matin. Des choses se sont bien établies. Il y a une belle évolution. Même avec le piano »


31/07/2015, Lolita F. –  Rochefort 17 : « Je sens que ça s’ouvre. … pour les aigus, chaque fois personne ne me répondait….. Je sens maintenant que je n’ai plus mal à la gorge. Ce que j’aime quand tu montres, c’est que c’est d’une pureté, d’une beauté ! Je suis détendue comme jamais ! »

 

19/08/2015, Marie-Céline H., professeur de musique - Rochefort (par email) :

« Tout d'abord j'ai beaucoup apprécié l'attention que tu portes aux autres. Tu sais dire les choses tout en respectant les gens ce qui n'est pas donné à tout le monde. Je t'en remercie.

Ensuite, je suis tout à fait en adéquation avec ton approche à la fois sensible et rationnelle de la voix. Connaitre la physiologie de la voix aide à en comprendre le fonctionnement, ton expérience aide ensuite à chasser les mauvaises positions et à optimiser l'utilisation de sa voix. J'ai pu constater la pertinence de ton approche!

… j'ai apprécié pouvoir travailler seule pour faire mes essais.

Personnellement je sais que je dois ménager ma voix parlée et chantée : le stage m'a permis de confirmer que j'avais une fatigue liée à une mauvaise utilisation de ma voix et m'a donné des pistes pour mieux l'utiliser »

 

06/11/2015, Luise F. Paris XI (par e-mail) : « Moi je ne saurais pas comment continuer chanter sans toi »

 

18/11/2015, Abou K., rappeur, auteur paroles et musique - Meaux (77) : « ... Je vous envoie un flyer qui résumera ma situation musicale. En espérant vous voir. Vous m'avez beaucoup apporté »

 

14/02/2016, Luise F. Paris XI (par e-mail) : « Je travaille!!! C'était bien ce cours! ça m'a donné la pêche! comment continuer chanter sans toi »

 

14/04/2016, Elisabeth M. - Meaux (77) : « ... Je viens d'avoir mes résultats d'examen : en déchiffrage chanté: 16 et le chant appris et travaillé avec vous: 20 !!! Je n'en revenais pas !  MERCI »

  

18/07/2016, Gregory C. - Paris « je pratique régulièrement ce que nous avons vu pendant stage de juin et malgré mon peu d'expérience, je constate à chaque fois les bénéfices de cette base technique que je commence à mieux ressentir et c'est un vrai plaisir ! Encore merci pour cette ouverture au monde de la voix »

 

20/07/2016, Nicolas R. - Paris - 1er Stage juin - La Réunion - CRR niveau semi-professionnel Chant lyrique et variétés, pianiste, Direction de chœur (par e-mail) : « j'ai beaucoup apprécié l'ambiance, c'était amical, familial, amusant, agréable. Cela faisait plaisir d'y être. La partie théorique sur l'explication du système respiratoire et tout était vraiment très intéressant, c'est bien la première fois que j'ai eu une présentation aussi complète du sujet qui est pourtant fondamental, et j'en ai tiré beaucoup de choses. On maîtrise mieux les choses une fois qu'on comprend comment cela fonctionne, et le fait que tu nous fasses sentir les choses en nous permettant de tâter ta gorge, c'est très efficace. J'ai découvert beaucoup de choses et j'ai appris à mieux savoir où regarder, quoi ressentir, et surtout comment interpréter des sensations que j'avais mais que je ne savais pas décoder. Cela m'apporte beaucoup et me permet de continuer à progresser depuis….


Mélanger des gens de niveaux divers et d'influences diverses est une richesse incontestable, et pour moi c'était d'autant plus un laboratoire et un observatoire passionnant

J'adhère complètement à l'idée qu'il y a un équilibre à trouver ... qu'une verticalisation excessive ne fait que comprimer l'appareil vocal, l'empêchant de fonctionner naturellement. Et pour m'avoir permis de mieux prendre conscience de cela, et donc m'avoir donné de nouvelles pistes, je t'en remercie beaucoup….

ce que j'ai appris sur le plan vocal, sur ma propre technique : j'ai mis en pratique les quelques exercices dès le samedi en sortant…

 dès le samedi soir, et surtout le dimanche matin, … plus d'aisance, …ce fameux passage de voix ... de moins en moins embêtant, et parfois je ne le sens même plus du tout. Je dois avouer que j'ai été agréablement surpris de la rapidité de cette évolution. Moi qui, … étais dubitatif et un rien frustré en sortant le samedi soir, rien qu'en explorant ma voix, en quelques heures j'ai pu voir que j'en avais tiré de réels bénéfices. Ma voix me semble beaucoup moins dans le souffle dans les aigus …. Tout ce que tu nous as expliqué sur le placement du larynx, la partie mobile, son fonctionnement, et le fait que j'ai pu le sentir, puis finalement savoir quoi ressentir et tacher de le reproduire (...), c'est très pratique et efficace, si on trouve où chercher. L'autre chose primordiale que j'en ai gardé aussi, c'est le fait de ne pas avoir peur que ça ne sorte pas, que ça coupe, qu'il y ait un trou. C'était une de mes hantises, je voyais cela toujours comme un échec. Mais expliquer que c'est tout à fait normal et passager si on l'accepte, ça change réellement tout ! C'est un stress en moins, et moins de stress détend d'autant plus et fait gagner en confiance en sa voix. Et puis l'attaque du son dans la douceur, c'est excellent aussi. J'ai toujours été dérangé par le fait qu'il me fallait un volume minimal pour émettre un son, alors qu'en fait pas du tout, mais tout était trop tendu pour vibrer tranquillement. Bref, de tout cela, j'ai gagné en confiance, en détente, en aisance, en virtuosité je dois l'avouer, je m'amuse beaucoup plus, j'ai beaucoup moins peur. Même s'il est clair que techniquement j'ai encore beaucoup à apprendre, c'est un pas décisif pour moi. … je maîtrise très mal mon registre aigu (maintenant mieux déjà) et encore moins bien la partie suraiguë de ma voix (même si c'est déjà moins le massacre qu'avant). Mais je sais pourquoi ça ne marche pas, c'est parce que j'ai peur que ça coince, que ça se tende, que ça ne sorte pas, et du coup, forcément, c'est ce qui se passe, le larynx remonte d'un coup, la gorge se serre, la respiration n'est plus efficace, et tout ce qui s'en suit. Et même pour le reste, du plus grave à mes aigus, j'ai encore du travail pour que tout devienne réflexe, mais j'ai trouvé de nouvelles voies de recherches, et j'ai été très surpris de la rapidité des progrès que l'on peut faire avec si peu.

Voilà de façon détaillée mon retour sur le stage. J'ai donc retiré beaucoup de choses que ce soit en sentant les choses, les essayant, ou en observant, c'était riche, bien que trop court »

 

04/08/2016, Nicolas R. - Paris, Stage juillet (par e-mail) : « même le peu que j'ai pu faire m'a apporté encore des nouveautés, c'était profitable. Je t'en remercie, ainsi que pour ta patience et ta sollicitude, pour ton écoute et ta passion. Nous aurons l'occasion de nous revoir à l'occasion d'un prochain stage, dans de meilleures conditions »

 

22/08/2016, Marie H. - Paris - Stage juin (par e-mail) : « Le stage m'a déjà appris beaucoup »

 

25/02/2017, Cynthia F. - Paris - ayant participé au stage de juin 2016 - (par e-mail) : « Je t'écris pour te remercier pour ton travail. En 1 h j'ai compris et pris conscience de la mauvaise gestion de mon appareil vocal. Tout d'abord je me suis rendue compte que j'utilisais plus d'air que nécessaire et que je gérais mal mon souffle. Tu m'as fait prendre conscience que je ne chantais pas avec le visage détendu. J'ai commencé à mettre en place ce que tu m'as montré hier et je me suis aperçue que ma voix était plus souple et qu'il n'y avait pas besoin de la pousser pour que le son sorte.... ».

 

13/05/2017, Pascale T. - Paris - Médecin, membre de choeurs depuis plusieurs années, stage : « mon chef de choeur me reproche de poser problème au choeur, d'avoir une voix "laser"..... je me sens mieux.... mon larynx est desserré... c'est agréable! je ne reconnais pas ma voix...»
 
19/06/2017, Elisabeth M., Meaux (77): « A l'examen... j'ai tiré au sort l'air le plus difficile des cinq que nous avons travaillés ensemble. Mon professeur m'a félicitée et m'a dit avoir été épaté par les progrès faits, que je m'en étais drôlement bien sortie! Cela m'a fait gagné des points. J'ai eu mon examen de passage en 2d cycle! Grand merci...»


30/03/2018, Elisabeth M.,  Meaux (77): « A l'examen... j'ai tiré au sort "Ridente la calma" travaillé ensemble. Je m'étais sentie très bien, j'étais contente. Je vous avais dit la réaction de surprise de mon professeur dès que j'ai commencé. Cela a été jugé "excellent". Cela a compensé mon niveau de déchiffrage! Je passe dans le niveau au-dessus. Merci Graziella...»

 

14/04/2018, Paul C., COGE, Paris : « Merci pour ce premier cours très intéressant, prometteur pour la suite...»

 

31/10/2018, Viviane G., - Meaux (77) : « J’ai aimé votre stage et aussi votre propre chant, votre voix … ».

27/07