top of page

Du Débutant amateur au professionnel en difficultés

PRESTATAIRE indépendant  DE FORMATION PROFESSIONNELLE

 Déclaration Préfecture de Région ILE-DE-FRANCE N°11770687577 attribué sur dossier professionnel complet. 

Ne vaut pas agrément de l'Etat. Devis/Facture, Contrat de Formation Professionnelle,  Convention (Art. L.6313-3 et suiv. du CT)

(Demandes de financement notamment auprès de l'AFDAS et FIFPL) 

Adhérente à l 'ASCORF

Francis POULENC - La voix humaine (Extraits)

Graziella GONZALEZ (Chant)

Richard ANDERSON
(Piano)

 

CHANT PHYSIOLOGIQUE

99% des aspirants chanteurs ne connaissent pas leur véritable voix, car ils utilisent une "émission en tension" dont la seule cause est un larynx "bloqué":

 

Difficulté à atteindre les graves et/ou les aigus  pour les hommes

Une voix de fillette qui n'a pas encore fait sa puberté pour les femmes, quel que soit l'âge !

Cela peut durer de nombreuses années sans que l'élève ne réalise que c'est anormal et sans que le professeur n'ait cherché à y remédier

 

Pourquoi certains chanteurs conservent-ils leur voix jusqu'à la fin de leur vie, parfois très longue, tandis que d'autres vont inexorablement vers le déclin à partir de la quarantaine ou ne feront jamais la carrière à laquelle ils auraient pu prétendre?


Notre instrument est fait de cartilages, de ligaments, de muscles anatomiquement les mêmes pour tous mais physiologiquement différents (masse, élasticité etc),  tous dépendant les uns des autres.

Faire une fixation sur les cordes vocales est une erreur magistrale: elles dépendent de l'état du terrain auquel elles appartiennent.
  Conjuguées à l'équilibre hormonale, elles contribuent à la classification des voix.

Le Chant physiologique est une approche totalement différente de la conduite de la voix permettant de pouvoir chanter en pratiquement toutes circonstances, de se rééduquer, de conserver sa voix jusqu'à la fin de sa vie comme il en a été des plus grands Artistes, car il est anormal de "perdre" sa voix à 45 ans (voire bien avant!) et de devoir changer de répertoire pour masquer cette triste réalité.

Souvent, Graziella GONZALEZ entend prédire une carrière internationale à de jeunes chanteurs effectivement prometteurs ... qui disparaissent après deux ou trois années de scène... ainsi que je l'ai annoncé

Sans oublier, malheureusement, les égosillements d'élèves appliqués, que l'on peut entendre deci-delà.... au hasard des studios ou salles de cours...

       

Il existe DEUX TYPES D'EMISSION

 1)  "l'émission en contraction" ou "physiologie normale de l'émission : d'où l'infatigabilité du larynx par fonctionnement parfait et harmonieusement équilibré". Avec cette émission physiologique, on ne peut que constater la disparition des notions de "passages" (l'angoisse permanente d'un grand nombre de chanteurs) et même de "technique italienne" et de "technique allemande" 

 

2) "l'émission en tension" ou "physiologie pathologique de l'émission sonore (mouvements musculaires inversés, hypotonie, hypertonie, inflammation de la muqueuse laryngée...): "succession d'acrobaties, de trucages, de poussage et de forçage n'ayant aucun rapport avec le chant"

"L'émission en tension n'est qu'un procédé d'émission secondaire, de remplacement et de substitution, donc pathologique, générateur au plus haut de cette fatigue et de cette dégradation vocale si redoutée"

SYMPTÔMES PRINCIPAUX d'un fonctionnement non physiologique 

(dont la santé des cordes vocales dépend totalement) 

 

-  ressentir une GÊNE,

-  nécessité de respirer souvent

-  nécessité de BOIRE constamment (sensation de DESSECHEMENT des  muqueuses)

-   VOILE (appelé  « roulette »),

-  sensation de PERTE DE LA SOUPLESSE , DIFFICULTE à atteindre les AIGUS (impression de "pousser")

-   FATIGUE rapide, ENROUEMENT (même passager) après avoir chanté une heure (voire moins),

-   GRELOTTEMENT du menton et/ou de la langue, même lorsque la voix demeure encore belle

-  MOUVEMENTS LATERAUX de la MÂCHOIRE lors de la prononciation, OU MÂCHOIRE DE TRAVERS,

-  Déviation de la pomme d'Adam de son axe médian

-  GRIMACES (non voulues) en chantant...

 

Ces SYMPTÔMES sont la partie visible, audible, d'une DEGRADATION VOCALE évolutive qui peut rapidement devenir irréversible. Donc, la PERTE DE LA VOIX (détimbrage chevrotement, perte de puissance....) 

 

Savoir se remettre en question avec HUMILITE surtout lorsque l'on est professionnel, accepter l'impression de recommencer "à zéro", de reconsidérer sa pensée pour oublier les mauvaises habitudes, réfléchir, travailler et apprendre à ne pas se faire "plaisir"

TOUT CHANTEUR DOIT COMMENCER PAR SE POSER UN CERTAIN NOMBRE DE QUESTIONS

bottom of page