top of page

Du Débutant amateur au professionnel en difficultés

PRESTATAIRE indépendant  DE FORMATION PROFESSIONNELLE

 Déclaration Préfecture de Région ILE-DE-FRANCE N°11770687577 attribué sur dossier professionnel complet. 

Ne vaut pas agrément de l'Etat. Devis/Facture, Contrat de Formation Professionnelle,  Convention (Art. L.6313-3 et suiv. du CT)

(Demandes de financement notamment auprès de l'AFDAS et FIFPL) 

Adhérente à l 'ASCORF

Francis POULENC - La voix humaine (Extraits)

Graziella GONZALEZ (Chant)

Richard ANDERSON
(Piano)

 

CHANT PHYSIOLOGIQUE

ENSEIGNER LE CHANT 
SUR UNE BASE PHYSIOLOGIQUE

Graziella GONZALEZ  enseigne avec passion aux fins que chacun retrouve SA vérité, sa sérénité, donc le bonheur de pouvoir chanter en toute liberté grâce à un CHANT PHYSIOLOGIQUE. 

Expérience personnelle, en bref             Quatre expériences marquantes entre 2010 et 2015

Enseigner un chant physiologique nécessite d'être en état d'alerte constante, de création et de réactivité permanente, d'abandon de toute idée préconçue pour parfois improviser afin de revenir à la source de l'émission du son correspondant à chaque chanteur, homme ou femme.

 

Enseigner un chant physiologique demande une concentration intense car il faut écouter, comprendre, sentir et savoir reproduire au mieux les erreurs commises par le chanteur pour pouvoir ensuite lui expliquer en quoi le fonctionnement de son larynx est "vicié" (souvent malgré les apparences trompeuses), et surtout, lui montrer comment corriger afin de lui faire entendre la différence.

Enseigner le chant physiologique signifie donc ne pas faire répéter deux ou trois fois une note "aigue" pour la voix de l'élève, difficile à atteindre, un simple ré3 qui sera un peu plus juste au dernier essai, et se contenter de lui dire : "C'est mieux. Continue à travailler. A la semaine prochaine" , alors que l'élève "s'étrangle" toujours dessus, sans même l'imiter, sans lui montrer pourquoi la note est difficile, et sans lui expliquer comment corriger, ainsi que Graziella GONZALEZ l'a si souvent entendu derrière une porte de studio, notamment par un professeur faisant partie et dirigeant un ensemble vocal connu  !!

Par conséquent, pas de vocalises intempestives avec des aigus qui "hurlent", en affirmant que cela va "s'arranger avec l'habitude". C'est criminel !

Enseigner un chant physiologique signifie donc prendre le temps de RECHERCHER  les clefs propres à chacun qui vont permettre à chaque chanteur d'améliorer quasiment immédiatement  ses performances vocales.

Le travail dans la recherche physiologique de l'émission sonore est intense, mais sans jamais la moindre "fatigue", parfois sur un simple élément, mais qui sera déterminant pour l'évolution de la voix.

 

Notre instrument est fait de cartilages, de ligaments, de muscles anatomiquement les mêmes pour tous, mais physiologiquement différents (masse, réactivité, élasticité etc.),  tous dépendant les uns des autres.

 

Faire une fixation sur les cordes vocales est une erreur magistrale : elles dépendent de l'état du terrain auquel elles appartiennent, c'est-à-dire le larynx

 

"Enseigner est la recherche permanente de la personnalité

du chanteur et la perfection de son extériorisation sonore"

bottom of page