top of page

Du Débutant amateur au professionnel en difficultés

PRESTATAIRE indépendant  DE FORMATION PROFESSIONNELLE

 Déclaration Préfecture de Région ILE-DE-FRANCE N°11770687577 attribué sur dossier professionnel complet. 

Ne vaut pas agrément de l'Etat. Devis/Facture, Contrat de Formation Professionnelle,  Convention (Art. L.6313-3 et suiv. du CT)

(Demandes de financement notamment auprès de l'AFDAS et FIFPL) 

Adhérente à l 'ASCORF

Francis POULENC - La voix humaine (Extraits)

Graziella GONZALEZ (Chant)

Richard ANDERSON
(Piano)

 

QUELQUES ECHOS

SUR LE PROFESSEUR (IV)

A TITRE D'EXEMPLES

Quelques VIDEOS COMPARATIVES d’ores et déjà en ligne  

2020

05/11/20, Andrea T., par SKYPE (75) : « enchantée...beaucoup apprécié cette première rencontre / leçon...Merci pour votre patience »

03/11/20, Nathalie, commentaire sur Apprentus (5 étoiles), 1er cours par SKYPE : « Graziella fut très patiente et professionnelle avec ma maman. Très bonne manière d’occuper agréablement et de manière très intéressante les semaines interminables de confinement. Elle est très impatiente de recommencer la semaine prochaine ».

22/10/2020, Ai WU, artiste lyrique, plusieurs prix à des concours internationaux entre 2007-2014, pensionnaire du CNIPAL, sous la direction d'Yvonne MINTON, Janine REISS, après connaissance de la maquette de l'enregistrement de 12 mélodies françaises avec la Compagnie « Musiciens du Lys », suite à préparation par rééducation vocale en juillet 2020 (10 heures) uniquement par SKYPE (29) :

« Je sens vraiment la différence.... Je continuerai à travailler avec vous, c'est sûr ».

https://www.musiciens-du-lys.fr/publications

21/10/2020, Ai WU, artiste lyrique, plusieurs prix à des concours internationaux entre 2007-2014, pensionnaire du CNIPAL, sous la direction d'Yvonne MINTON, Janine REISS, (29) :

« AVANT le projet du disque des "Musiciens du Lys" cet été, j'ai travaillé avec Graziella par SKYPE entre le 3 juillet et  le 23 juillet. (Total 10 séances de travail)

C'était une expérience très intéressante, car avant cela je n'avais jamais travaillé le chant par internet, je suis ÉTONNÉE PAR LA QUALITÉ DU TRAVAIL ET LE RÉSULTAT, très satisfaisant.

Le travail avec Graziella m'a permis de TROUVER une VOIX BIEN TIMBRÉE, remplie d'HARMONIQUES, chaude, LIBRE et FACILE. J'ai RETROUVÉ LE PLAISIR DE CHANTER sans forcer, avec une position très haute.

J'ai senti une GRANDE DIFFÉRENCE entre avant et après notre travail DANS LA VOIX ET DANS LE CORPS.

Depuis, je MAÎTRISE BEAUCOUP MIEUX ma voix et je suis BEAUCOUP PLUS CONFIANTE.

Merci beaucoup Graziella ».

https://www.musiciens-du-lys.fr/publications

22/09/2020, Ai WU, artiste lyrique, plusieurs prix à des concours internationaux entre 2007-2014, pensionnaire du CNIPAL, sous la direction d'Yvonne Minton, Janine Reiss,  suite à deux stages privés (septembre 2019 et février 2020) (29) :

Préparation (sur 10 h, du 03/07/2020 au 23/07/2020) : Travail de technique vocale et interprétation, UNIQUEMENT PAR SKYPE, d'un programme de mélodies françaises dans le cadre de deux concerts à Vienne (Autriche) et enregistrement en République Tchèque  fin juillet  :

« Je suis vraiment très contente de notre travail. Je t'enverrai le disque évidemment après le montage fini »

28/07/2020, Ai WU, artiste lyrique, plusieurs prix à des concours internationaux entre 2007-2014, pensionnaire du CNIPAL, sous la direction d'Yvonne Minton, Janine Reiss, envoi de République Tchèque)  (29) : «  Tout se passe bien ici »

mi-avril à juillet 2020 par SKYPE, en préparation

08/06/2020, Bruno G. (77 et 02) :  

 « Présentiel :

+ plus précis dans l’explication des gestes et postures

+ relation humaine plus chaleureuse

+ échange plus riche

- contraintes d’horaires et de déplacements

 

Visioconférence :

+ moins contraignant en terme de déplacements

+ plus souple en cas de décalage de jour et d’horaire

- qualité du son et de l’image variables suivant l’état du réseau internet.(02)

Je pense que les 2 solutions peuvent coexister.»

04/06/2020, Carine G., (continuant avec un autre professeur pour rentrer dans son choeur) :

 

« j'apprécie davantage les cours en présentiel, car je peux davantage être soutenue par le piano ... Je me suis d'ailleurs rendue compte que cela me demandait beaucoup plus de concentration et me fatiguait davantage qu en présentiel.

Sinon, je trouve que ta méthode est certainement la meilleure avec cette approche physiologique (par rapport à mon autre professeur de chant) pour sortir ma voix et avoir davantage conscience de mes sensations. De plus, j'apprécie avec toi de décortiquer chaque point de la partition même si cela doit paraître fastidieux. Je sais que c'est le travail qu'il faut fournir pour progresser. 

Mais ce que j'arrive à faire avec toi, je n'arrive pas à le transposer encore avec l'autre professeur. 

Enfin, je sais que j'ai des difficultés avec les langues étrangères...»

02/06/2020, Erminia M. :

« avec grand plaisir, je souhaite enrichir tes commentaires...Voici ce que m'inspire ton enseignement : Pédagogue, adaptaté, respectueux, attentif, précis, encourageant, motivant, empathique, enrichissant, joyeux, dynamisant, épanouissant, valorisant.

Pour la partie via SKYPE (En dehors de l'image qui n'est pas parfaite - ce qui n'a pas grande importance à mes yeux). Je trouve que c'est une approche très intéressante qui tend à rapprocher de l'essentiel, participe à une prise de recul pour moi qui avec ton aide m'aide à évoluer encore mieux. Une sorte de responsabilisation sans la déperdition d'énergie pour les transports. Merci à toi, »

28/05/2020, Alain de KERLAND, (75), élève du Professeur..., spécialiste de la voix, et de ses assistants depuis 7 années, en 2012), Chœur Ukrainien de Paris - continuant le travail effectué avec Graziella lors des Stages à ROCHEFORT, 2012, 2013 et de quelques séances à Paris en 2014 :

 

« Merci pour tes conseils. TÉMOIGNAGE. Début mai, Graziella m'a partagé un conseil tout simple : la prononciation d'un mot... dans différents exercices et airs, m'a permis de mieux développer le timbre, la rondeur, la chaleur et l'amplitude de ma voix. Par exemple, j'arrive désormais à mieux négocier le passage le plus difficile du requiem de Verdi (partie soliste pour basse, avec un mi (3) avec fortissimo), et un air pour octaviste de Pavel Chesnokov, jusqu'au contre do en dessous de la clef de fa (Ne me rejette pas, en Russe).»

24/02/2020, Johann LE ROUX, artiste lyrique ayant arrêté sa carrière en 2013 en raison de problèmes vocaux, (29) - Séances des 18 et 19/02/2020 :

« J'ai retravaillé pour la première fois depuis le 19... pas encore tout-à-fait à l'aise mais je sens et j'entends (en écoutant l'enregistrement) toutes les conséquences positives que cela entraîne, notamment en terme de stabilité et d'homogénéité de la voix »

« hier soir, Ai*  et moi avons écouté une partie de son cours du 19 ... et c'est VRAIMENT PROBANT: TES EXEMPLES VOCAUX (notamment sur la phrase culminant sur un si aigu) DEMONTRENT PARFAITEMENT LE BIEN-FONDE DE TES PRECEPTES, et la DIFFERENCE entre "ancien monde" et "nouveau monde" CHEZ Ai EST FLAGRANTE! » (Rossini - Barbiere di Seviglia - Air de Rosina) 

 

* Ai WU artiste lyrique, plusieurs prix à des concours internationaux entre 2007-2014, pensionnaire du CNIPAL, sous la direction d'Yvonne Minton, Janine Reiss 

23/02/2020, Johann LE ROUX, artiste lyrique ayant arrêté sa carrière en 2013, en raison de problèmes vocaux, (29) - concernant Ai,  professionnelle Séances des 18 et 19/02/2020 :

« J'ai réécouté... le 2d cours de Ai ... C'est vraiment très intéressant  et les résultats sont, à certains moments, spectaculaires. Quand elle réussit à faire ce qu'il faut, la voix gagne nettement en pureté et en stabilité. En un mot, elle est beaucoup plus saine»  (Ai WU soliste professionnelle, plusieurs prix à des concours internationaux entre 2007 et 2014, pensionnaire du CNIPAL)

22/02/2020, Johann LE ROUX, artiste lyrique ayant arrêté sa carrière en 2013, en raison de problèmes vocaux, (29) - Stages mai (Paris) et juillet 2019 (Rochefort), et stages privés - Séances des 18 et 19/02/2020 :

 

« J'ai réécouté... le 2d cours et j'entends qu'il y a vraiment de bonnes choses: je pense que certains sons ressemblent à tes exemples vocaux (avec cet enrichissement harmonique caractéristique)! C'est très encourageant! Merci encore pour ta patience car ce ne doit pas toujours être agréable de me faire travailler... En pièce jointe... le dernier " o gorki tchas » du cours (le son et l'analyse du son)... Tu ne peux pas le voir sur l'image... le mib 3 (et ce qui suit) vibre à 5 oscillations par seconde (5hz)»

11/02/2020 - Elisabeth G., piano à l’adolescence, plusieurs tentatives de cours de chant, objectif chanté dans un bar avec un pianiste, (77) – 2ème séance :

« J’ai réessayé un petit peu… c’est intéressant de découvrir. Effectivement dès que je ferme…, que j’essaie de faire fonctionner… je sens effectivement que ma langue descend. Elle se place naturellement – comme moi on m’avait demandé de placer ma langue mais ce n’était pas forcément naturel – et qu’ici, ça se dégage aussi… c’est assez intéressant parce que juste en faisant l’effort… je sens des choses sans chanter… ce que j’ai fait aussi, j’ai regardé "The Voice". Du coup, j’ai écouté les voix. C’est la 1re fois que j’ai été critique. D’habitude je me dis « oh je n’arriverai jamais à chanter." J’étais un peu dépitée et là, c’est la 1ère fois, j’étais plus critique, je regardais différemment. Disons que là, j’ai envie de chanter … (selon le ressenti nouvelle manière) »

Travail technique : « ce que je ressens : ça passe bien dans le canal, il n’y a pas d’effort. Là, j’ai senti que le canal de l’air était fluide »

Nouvelle manière : « c’est plus joli, le son est plus uniformisé. On a l’impression de plus d’harmonie »

Ancienne manière : «… cette espèce de truc nasal que j’entends bien maintenant et qui n’existe pas dans l’autre. Quelle différence ! !… Ce n’est pas le même son »

Nouvelle manière : « Curieusement quand c’est canalisé, … Curieusement quand c’est cette nouvelle version, je suis plus détendue. Là, pour la 1ère fois, je commence à comprendre que la voix est un instrument de musique. C’est la 1ère fois que je comprends ça. C’est la 1ère fois que je touche du doigt parce qu’avant, je ne comprenais pas ou on ne m’avait pas expliqué toutes ces parties du corps où on a épuisé etc. Je l’entends en plus. Je sens le changement en moi »

« Do you keep the music playing » :

Ancienne manière : « oui là, ma langue est entre les dents, tous les mots sont entre les dents, arrive devant. Je ne me sens pas bien du tout ».

Nouvelle manière : « je me sens pas mal du tout »

07/02/2020, Elisabeth G., piano à l’adolescence, plusieurs tentatives de cours de chant, objectif chanté dans un bar avec un pianiste, (77) – 1ère séance :

Sa présentation : « J’ai fait un peu de piano mais je ne voulais pas apprendre le solfège. J’ai toujours chanté… j’ai pris des cours de chant , fait plusieurs tentatives. Arrêt depuis plus d’un an. Mon professeur m’a fait un répertoire, très beau mais avait mis la barre très haut disant que j’étais tout à fait capable. Plusieurs cours. Il me disait que c’était bien, que je chantais juste mais avais des progrès à faire… pas de travail à faire, un peu déconcertant. Il organisait des soirées dans un bar. Jai participé deux fois. Il a trouvé que la 2e fois, c’était bien. Un jour, il m’a dit qu’il ne savait plus quoi faire avec moi et m’a confié à sa compagne. Quelques séances ensemble mais je ne le sentais pas. Puis j’ai eu des problèmes de santé… cassure »

Audition sur « How do hou keep the music playing » : Chante poings serrés, thorax rentré, épaules recroquevillées comme une feuille morte, tremblotement des lèvres

« J’ai l’impression qu’il y a quelque chose qui me retient… entre ce que je ressens par rapport aux paroles, à la musique et ce que j’arrive à exprimer avec ma voix, il y a un décalage… j’ai l’impression que là (montre le larynx) il n’y a pas ce qu’il faut pour accompagner… oui, il pourrait y avoir un certain dessèchement. Pas l’impression de facilité »

Nouvelle manière : Élisabeth monte systématiquement d’un ton

Ancienne manière : «  je sens bien que c’est serré »

17/01/2020, Pascaline M., 19 ans de cours de chant, élève en Conservatoire (15 années avec un professeur, 4 années avec un second professeur) (77) – 4ème séance :

« J’ai confiance en vous… on m’a appris à tirer (montre le sommet de la tête) ce qui me servait strictement à rien. Ça me faisait juste mal au dos !… À chaque fois je pleurais 15 ans avec S… et 4 ans avec N…… j’ai entendu la différence quand on la fait avec (nouvelle façon) et sans (ancienne façon) j’ai entendu ma voix !… Je me sens mieux, c’est évident… »

Ancienne manière : « ce n’est pas le même son »

Nouvelle manière : « Là, il est bien où il doit être. Je me sens bien, un peu saouleje me rends vraiment compte quand on fait ce que je faisais avant et ce que je fais actuellement… la différence vocale entre l’ancien et le présent, c’est ÉNORME ! Ça me déroute toujours… la voix tient ! Je suis étonnée comme elle tient! »

Ancienne manière : « je n’y arrive pas ! Ce n’est pas pareil ! La voix n’est pas en place, la respiration n’est pas complète, je ne sens pas l’air circuler, je sens qu’en fait, je serai vite à bout de souffle et sur la dernière note, je sabre… »

Nouvelle manière : «  j’ai envie d’entendre mon vibrato, j’ai envie de le sentir… cela m’a paru au-delà de ma voix. C’était plus joli, plus voluptueux, je ne trouve pas les mots, c’est plus compliqué de mettre des mots. Je suis aussi surprise par la qualité du son, je ne l’ai jamais entendu comme ça »

« il y a vraiment un avant et un après, et moi ça me scotche un peu ! Je ne suis pas fatiguée vocalement, j’ai l’impression d’avoir travaillé à la feignasse, de ne pas avoir travaillé, je ne sais pas comment dire, pour moi ça ressemblait plus à quelque chose de naturel, quelque chose sans effort et ça, je n’ai pas l’habitude du tout ! Parce que moi, quand je sortais du cours, j’avais mal au dos, mal aux jambes, mal aux pieds, mal aux chevilles ! Je ne tenais plus debout ! Je rentrais, je m’allongeais et je dormais… là, j’envie de sortir… ça me fait du bien »

07/01/2020, Johann LE ROUX, artiste lyrique ayant arrêté sa carrière en 2013 en raison de problèmes vocaux, (29) - Stages mai (Paris) et juillet 2019 (Rochefort) :

 

« J'ai réécouté la vidéo de Ai (concert décembre 2019). Je trouve que c'est plutôt mieux qu'il y a quelques mois même si sur quelques sons, je sens un appui sur le larynx (le souffle qui se bloque). Ce pourrait être intéressant de l'écouter avec toi et que tu nous expliques ce que tu "sens" »

01/01/2020, Johann LE ROUX, artiste lyrique ayant arrêté sa carrière en 2013 en raison de problèmes vocaux, (29) - Stages mai (Paris) et juillet 2019 (Rochefort) : « Je continue à travailler quotidiennement selon tes préceptes. J'ai regardé les dates de tes prochains stages (formule que j'apprécie) et je vais essayer de te voir dans les prochains mois »

bottom of page